Lancement de l’expérimentation SPASAD : l’aide et le soin regroupés

Le service de soins infirmiers à domicile Estuaire Sud Loire (SSIAD) de Mutualité Retraite et le service d’aide à domicile de l’ADAR (antenne de Saint Père-en-Retz) expérimentent jusqu’en 2019 un service polyvalent d’aide et de soins à domicile (SPASAD).

Face aux enjeux du vieillissement de la population âgée ou en situation de handicap, de l’évolution des maladies chroniques et du choix marqué des personnes de vivre chez elles, il est nécessaire de décloisonner les interventions sociales et médico-sociales par le renforcement de la coordination à domicile. C’est précisément la vocation du SPASAD qui assure à la fois les missions d’un SSIAD et d’un service d’aide à domicile.

Les démarches et les échanges avec les services sont facilités pour les personnes accompagnées. Elles disposent d’un accueil et d’un numéro unique, d’une évaluation globale de leurs besoins, d’une coordination des interventions aide et soins et d’une communication fluide. En matière de prévention, le SPASAD a un rôle majeur de repérage des situations à risque au domicile, d’alerte et de mise en oeuvre d’actions de prévention.

Le SPASAD offre plusieurs avantages aux professionnels des services et aux acteurs médico-sociaux du territoire. Il favorise la complémentarité des métiers d’aide à domicile et d’aide-soignant. Il permet d’optimiser le fonctionnement des services, de renforcer le partenariat avec les acteurs du territoire et développer des actions de prévention.

L’expérimentation SPASAD est prévue par la loi d’Adaptation de la Société au Vieillissement de fin 2015 et a débuté en juillet.

Mutualité Retraite et l’ADAR ont signé le contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens du SPASAD le 1er juin 2017 avec l’ARS des Pays de la Loire et le Conseil Départemental de Loire-Atlantique. C’est le premier et le seul SPASAD de Loire-Atlantique retenu pour participer à cette expérimentation d’une durée de 2 ans.